Énoncé de position de la Société canadienne de rhumatologie sur les biosimilaires

Foire aux questions pour les membres
1. Pourquoi la SCR a-t-elle émis un nouvel énoncé de position?
Les données probantes concernant les bienfaits et les risques associés aux biosimilaires pour la prise en charge des maladies rhumatismales se sont rapidement accumulées depuis leur avènement. Cette mise à jour est le reflet des plus récentes découvertes qui guident la médecine factuelle, et a pour but d’offrir aux membres de la SCR et à leurs patients un accès aux conseils les plus à jour au sujet de l’utilisation de ces produits, afin que leurs décisions thérapeutiques soient éclairées et appropriées.

2. Quelle est la position de la SCR au sujet de l’utilisation des biosimilaires?
L’énoncé de position complet de la SCR au sujet des biosimilaires se trouve sur notre site Web. En résumé :
• Les rhumatologues devraient continuer de fournir les meilleurs soins possibles aux patients, tout en gardant à l’esprit le bien commun de la société. C’est pourquoi ils devraient choisir le produit le plus économique lorsqu’ils ont le choix entre un agent biologique d’origine et un biosimilaire.
• La décision de prescrire un biosimilaire ou de changer de traitement pour un biosimilaire, doit impérativement se faire après une discussion éclairée et respectueuse entre le patient et rhumatologue; elle ne doit entraîner aucune interruption de traitement, ni engendrer des coûts additionnels pour le patient.
• La Société canadienne de rhumatologie continue de surveiller les nouvelles données sur l’innocuité et l’efficacité des biosimilaires pour la prise en charge des maladies rhumatismales à mesure qu’elles deviennent disponibles et elle mettra à jour cet énoncé de position régulièrement au besoin.

3. En quoi cet énoncé de position diffère-t-il de la précédente version?
L’énoncé de position précédent, publié en mai 2017, était le reflet des données disponibles à l’époque. Ce nouvel énoncé de position a été préparé par un comité central regroupant divers groupes et conseillers internes avant d’être révisé et approuvé par le conseil d’administration de la SCR; il représente l’évolution de notre compréhension des bienfaits et des risques associés aux agents biologiques, à mesure que les connaissances progressent.

4. Par quoi le changement est-il justifié?
Les données de plusieurs essais cliniques, en plus de la surveillance suivant la mise en marché ont calmé plusieurs des craintes initiales en lien avec la substitution/transition/modification des biosimilaires par rapport aux agents biologiques d’origine. C’est ce dont témoigne l’énoncé de position mis à jour et diffusé par la SCR.

5. Qui a participé à la rédaction de l’énoncé de position?
L’énoncé de position a été rédigé par un comité central regroupant divers groupes et conseillers internes avant d’être révisé approuvé par le conseil d’administration de la SCR. L’énoncé de position a été rédigé, puis distribué aux membres du comité des thérapeutiques chargé de formuler leur avis. Il a ensuite été modifié conformément aux commentaires reçus, et finalement approuvé par le comité des thérapeutiques avant d’être soumis au conseil d’administration. Cet énoncé de position a été préparé indépendamment par la SCR à l’intention des médecins, afin qu’ils puissent offrir des conseils à jour sur l’utilisation et les bienfaits et risques potentiels de toutes les options thérapeutiques pour que des décisions thérapeutiques éclairées et appropriées puissent être prises.

6. Est-ce que la recherche se poursuit au Canada au sujet de l’utilisation des biosimilaires chez les personnes aux prises avec des maladies rhumatismales?
Selon le registre clinicaltrials.gov, un essai est actuellement en cours au Canada; il porte sur l’utilisation de biosimilaires chez des patients n’ayant encore jamais été traités ou ayant auparavant utilisé un biologique d’origine. Toutefois, plusieurs essais ont été entrepris ailleurs pour évaluer l’innocuité et l’efficacité des biosimilaires et les données qui s’accumulent sont à l’origine de la mise à jour de cet énoncé de position.

7. Quelle est la différence entre une ligne directrice, un énoncé consensuel et un énoncé de position?
La SCR classe ses orientations en lignes directrices de pratique clinique et énoncés de position. Les lignes directrices de pratique clinique suivent les normes internationales en matière de pratiques exemplaires et formulent des recommandations selon les plus récentes données probantes. Un énoncé de position est un document qui résume la position de la SCR sur un sujet d’intérêt pour ses membres. Il prend généralement la forme d’une réponse prompte face à un enjeu émergent ou controversé. Même si on dispose rarement de suffisamment de temps pour appliquer le même type d’approche rigoureuse que pour l’élaboration des lignes directrices de pratique clinique, l’énoncé de position s’inspire de sources pertinentes et probantes et doit être approuvé par la SCR avant d’être diffusé.

8. Cet énoncé de position sera-t-il inclus dans les nouvelles lignes directrices de la SCR lorsqu’elles seront préparées?
Au moment de mettre à jour nos lignes directrices, nous tiendrons toujours compte des données les plus récentes lors du processus de révision.

9. À quelle fréquence cet énoncé de position sera-t-il mis à jour?
L’énoncé de position sera mis à jour lorsque de nouvelles informations ou données cliniques seront disponibles.

QUESTIONS DES MÉDIAS/JOURNALISTES

VEUILLEZ TRANSFÉRER TOUTES LES QUESTIONS DES MÉDIAS À KEVIN BAIJNAUTH, À L’ADRESSE KBAIJNAUTH@RHEUM.CA
OU AU 905 952-0698, POSTE 12.