L’assemblée scientifique annuelle de la SCR 2018-10-17T23:47:59+00:00

Dates importantes

Ouverture de la soumission des résumés Le 13 août 2018
Date limite pour soumettre les résumés Le 12 octobre 2018
Ouverture des inscriptions pour les membres Fin novembre 2018
Ouverture des inscriptions à l’ASA Fin novembre 2018
Fin de la période de pré-inscription Le 10 janvier 2019
Fin des inscriptions à l’ASA Le 24 janvier 2019
Fin de la période de pré-inscription Le 31 janvier 2019

Construire des ponts

C’est en bâtissant des ponts qu’on peut relier des territoires, des idées, des cultures et des amis et que l’on arrive à mieux se comprendre mutuellement et à créer des occasions de croître et de prospérer. Ce ne sont que quelques-unes des nombreuses raisons pour lesquelles nous avons choisi « Bâtir des ponts » comme thème pour l’Assemblée scientifique annuelle 2019. Et c’est tout à fait approprié puisque l’ASA se déroulera à Montréal, avec à l’arrière-plan, la silhouette du pont Jacques-Cartier, ainsi nommé en 1934 pour souligner le 400e anniversaire du voyage de Jacques Cartier sur le Saint-Laurent.

En plus de la Conférence du chercheur émérite qui sera annoncée d’ici quelques mois, l’ASA 2019 présentera 3 conférences de pointe par des experts de renommée internationale, dont André Picard, du Globe and Mail, le Dr Mark Roberts, expert de la myopathie et spécialiste des questions neuromusculaires, de Manchester au R.-U., et le Dr Gilles Boire de la SCR qui pratique à Sherbrooke, au Québec et qui nous offrira la Conférence Dunlop-Dottridge 2019.

Le Dr Mark Roberts nous parlera des échanges entre la neurologie et la rhumatologie, ainsi que de la myosite et autres maladies qui lui ressemblent. Le Dr Roberts est neurologue consultant à la Greater Manchester Neurosciences Unit du Salford Royal NHS Foundation Trust, en plus d’agir comme clinicien auprès du Royal Manchester Childrens Hospital, du University Hospital of South Manchester et du Withington Community Hospital. Il a été chercheur associé auprès des professeurs Newsom-Davis et Angela Vincent à l’Institute of Molecular Medicine d’Oxford de 1993 à 1996 et a beaucoup publié sur les maladies neuromusculaires. En 2000, il a été nommé neurologue consultant à Manchester et a commencé en pratique privée cette même année. Il détient une vaste expérience en neurologie générale, ce qui englobe l’épilepsie, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et les troubles neuromusculaires.

Le professeur Gilles Boire a amorcé sa carrière avec quelques importantes observations dans le domaine de l’auto-immunité (système antigène-anticorps lié à la ribonucléoprotéine Ro). Ces expériences ont mené à la découverte de l’auto-anticorps anti-Sa, spécifique à la polyarthrite rhumatoïde. C’est ce qui l’a mené à mettre sur pied en 1997 une cohorte longitudinale de patients nouvellement atteints d’arthrite inflammatoire. Les travaux du Dr Boire ont largement contribué à l’approfondissement des connaissances sur l’auto-immunité, les biomarqueurs et les déterminants psychosociaux des résultats cliniques dans l’arthrite inflammatoire récente et la prévention secondaire des fractures de fragilité. Il est professeur de rhumatologie au département de médecine de l’Université de Sherbrooke et est affilié aux départements de biochimie, immunologie et pédiatrie. La Conférence Dunlop-Dottridge a été créée pour souligner des réalisations professionnelles d’exception en rhumatologie et nous sommes enchantés d’honorer les accomplissements du Dr Boire de cette façon.

André Picard, qui vit à Montréal, fait partie des grands observateurs et commentateurs canadiens qui s’intéressent aux politiques de santé et aux politiques publiques. Il est chroniqueur médical au Globe and Mail, où il travaille depuis plus de 30 ans. Il est aussi l’auteur de plusieurs livres et s’est mérité de nombreux hommages pour ses articles et son dévouement à promouvoir la santé. En 2010, en tant que chroniqueur canadien d’élite, il a été lauréat du National Newspaper Award, l’équivalent canadien du prix Pulitzer. Monsieur Picard parlera de l’avenir et de l’évolution du système de santé canadien et de leurs implications pour l’avenir de la rhumatologie.

Cet événement est une activité d’apprentissage collectif agréée (Section 1), selon la définition du Programme de maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, et approuvée par la Société canadienne de rhumatologie.

Crédits PRA de catégorie 1 de l’AMA

Par le biais d’une entente entre le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et l’American Medical Association, les médecins peuvent convertir leurs crédits de MDC du Collège royal en crédits PRA de l’AMA de catégorie 1. Les renseignements sur le processus de conversion des crédits de MDC du Collège royal en crédits de l’AMA se trouvent à l’adresse www.ama-assn.org/go/internationalcme.

UEMS

Les activités de formation en direct offertes au Canada et reconnues par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en tant qu’activité d’apprentissage collectif agréée (section 1) sont jugées admissibles par l’Union européenne des médecins spécialistes (UEMS) et reconnus pour des CEFMC.

Le système de soumission des résumés est fermé. Les avis d’acceptation seront envoyés à la mi-décembre.

Tous les auteurs principaux et les auteurs à qui adresser la correspondance recevront un courriel confirmant l’acceptation ou le rejet du résumé et contenant des renseignements sur la présentation. Veuillez noter que pour recevoir sans problème les courriels concernant le résumé que vous avez soumis, vous devez ajouter ‘cra@owpm.net‘ à votre carnet d’adresse. Si vous ne recevez pas un avis par courriel, veuillez communiquer avec Virginia Hopkins à l’adresse vhopkins@rheum.ca.

La date limite pour la soumission est le 26 novembre 2018.

Que sont les Perles cliniques?

De brefs conseils médicaux pratiques soumis par les lecteurs : des astuces qui ne sont peut-être pas très connues, mais qui pourraient faciliter la résolution de problèmes cliniques courants. Les perles proviennent d’observations axées sur les patients et doivent être applicables à d’autres patients.

Que sont les Cas mystérieux?

Votre cas clinique le plus déconcertant présenté soit sous forme de courte vidéo (10-15 minutes), de photo ou de description.

Soumettez vos perles cliniques et cas mystérieux

Conférence Dunlop-Dottridge

Le Dr Boire est professeur à la division rhumatologie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Il est rhumatologue auprès des adultes et des enfants au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSSE-CHUS).

Le Dr Boire est diplômé de l’Université of Montréal (B.Sc. chimie, 1975) et de l’Université de Sherbrooke (M.D., 1981; M.Sc., sciences cliniques 1991). Il a obtenu sa certification en médecine interne (1985), puis en rhumatologie (1986) et a complété ses études postdoctorales à l’Université de Sherbrooke (1986-87) et à l’Université Yale (1987-89).

Les principaux intérêts de recherche du Dr Boire concernent l’auto-immunité, et plus particulièrement les complexes RNP Ro/ARN hY et la caractérisation des biomarqueurs et autres prédicteurs utiles pour la classification pronostique précoce des patients atteints depuis peu d’arthrite inflammatoire. Il a mis sur pied en 1997 la cohorte EUPA (Early Undifferentiated Polyarthritis) qui existe toujours et regroupe des patients atteints de polyarthrite d’apparition récente. Il est l’un des membres fondateurs et le directeur actuel de la conduite éthique de la recherche pour la cohorte CATCH (Canadian Early Arthritis Cohort), une cohorte pancanadienne de patients souffrant d’arthrite inflammatoire d’apparition récente. En janvier 2007, avec un collègue orthopédiste, il a lancé le projet OPTIMUS, pour inciter les omnipraticiens à évaluer et à traiter l’ostéoporose attestée par des fractures de fragilité après leur identification en clinique d’orthopédie, dans l’espoir d’améliorer le taux de traitement prolongé lorsqu’il est indiqué.

Depuis 1990, sa recherche bénéficie de l’appui constant de la Société d’arthrite, du conseil de recherche médicale (CRM) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), du Fonds pour la recherche en santé du Québec (FRSQ), du Fonds d’aide aux chercheurs et à la recherche (FCAR), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada et de l’ICORA (Initiative canadienne pour des résultats en rhumatologie). Pendant cette période, le Dr Boire a supervisé 18 étudiants de troisième cycle et a formé 19 moniteurs cliniques en rhumatologie. Le Dr Boire participe à plusieurs projets de recherche clinique et fondamentale et il est l’auteur de 127 publications révisées par des pairs.

Conférence principale

André Picard est le chroniqueur médical du Globe and Mail et l’auteur de cinq livres, dont Matters of Life and Death: Public Health Issues in Canada et The Path to Health Care Reform: Policies and Politics. Beaucoup de gens le suivent sur Twitter, @picardonhealth.

Les textes d’André lui ont valu beaucoup d’éloges; il a entre autres reçu le Prix Michener pour le journalisme d’intérêt public et le Prix du Centenaire de l’Association médicale panaméricaine, remis aux journalistes médicaux d’élite des Amériques. Il a également été huit fois finaliste aux National Newspaper Awards – la version canadienne du Prix Pulitzer.

C’est un communicateur d’expérience qui emploie un style informel pour mieux capter l’attention de ses lecteurs. Il rend sa recherche et ses commentaires dynamiques en y incluant des anecdotes le concernant personnellement ou concernant des patients ou des professionnels de première ligne pour bien situer son auditoire.

Peu importe le niveau de littératie de son public, André sait le captiver et piquer sa curiosité. Son travail à titre de journaliste médical hors pair est le reflet de sa personnalité : derrière son calme souverain, se cache un scribe curieux, perceptif et méticuleux pour qui le travail ne fait que commencer quand sort l’histoire officielle.

André est diplômé de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Carleton, et il a reçu des doctorats honorifiques de six universités, dont les  Universités de Toronto, de la Colombie-Britannique et du Manitoba.

Conférence de pointe

Le Dr Roberts a terminé ses études de médecine et de physiologie à l’Université de Liverpool en 1989 et a développé un intérêt pour le contrôle neurologique de l’intestin. Jeune médecin, en 1990, il s’est perfectionné en médecine à Manchester, avant de passer au National Hospital for Neurology de London en 1992, où il a travaillé avec les professeurs PK Thomas et Anita Harding. Il s’est alors intéressé davantage aux troubles neuromusculaires et plurisystémiques.

En 1993, il s’est spécialisé en recherche à l’Institut de médecine moléculaire d’Oxford où, avec les professeurs John Newsom-Davis et Angela Vincent, il a étudié pendant trois ans les mécanismes immunitaires des neuropathies périphériques. En 1996, il est retourné à Liverpool pour une spécialisation en neurologie clinique, avec des stages additionnels à Durban et à Londres. En 2000, il a été nommé consultant en neurologie à Manchester, comme spécialiste des maladies neuromusculaires (MNM). En 2001, avec le professeur Woodcock il a mis sur pied un service d’assistance respiratoire neuromusculaire pour les patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne et autres maladies connexes, et il a commencé à voir un nombre croissant de patients souffrant de troubles métaboliques héréditaires (TMH). Le North West Ventilatory Service est à l’heure actuelle le plus gros en son genre au Royaume-Uni et on y soigne plus de 2000 patients par année.

En 2002, il a fondé avec des collègues pédiatres le North West Neuromuscular Network, qui a été désigné Centre d’excellence national en 2017. En 2005, il s’est joint au Dr Steven Waldek à la Clinique métabolique de Salford, Manchester, pour soigner des patients atteints TMH. Depuis 2010, avec le professeur Chris Hendriksz, il a mis sur pied des services neurométaboliques dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, qui sont désormais son principal centre d’intérêt tant pour la clinique que la recherche. Depuis 2013, il travaille avec un doctorant en clinique, le Dr Fanea, qui étudie les causes métaboliques de la psychose dans le cadre d’un projet multidisciplinaire réunissant la neurologie, la psychiatrie et la médecine métabolique. En 2017, il a été nommé responsable clinique de l’Unité des troubles métaboliques chez l’adulte, à Salford, la plus grande unité de ce type en Europe.

Sa recherche actuelle porte sur les phénotypes cliniques et l’identification des troubles neuromusculaires, sur les TMH et sur une collaboration avec d’autres spécialités, telles que la pneumologie et la rhumatologie, plus particulièrement. Depuis 2002, il a tenu une clinique hebdomadaire mixte avec le Dr Hector Chinoy, à Salford, pour offrir aux patients un avis mixte en neurologie et en rhumatologie; cela attire les demandes de consultations locales et nationales et au besoin, les patients peuvent subir un examen clinique, un EMG et une biopsie musculaire. En 2014, les Drs Chinoy et Roberts ont co-supervisé les travaux du Dr Lilleker dont les études de doctorat portent sur la myosite à inclusions. Il a prononcé de nombreuses conférences et il a beaucoup publié sur les TMH, les TNM et autres troubles neurologiques et il lui arrive souvent d’être conférencier invité à la British Rheumatology Society. Il est considéré comme un expert national des myopathies métaboliques et de la dystrophie musculaire.

Fairmont Le Reine Élizabeth

900 Rene Levesque Blvd. W
Montreal, Quebec
1 514 861 3511

Salle

Tarif

Chambre Fairmont 205 $
Chambre Fairmont avec vue 235 $
Suite Junior 305 $
Chambre Fairmont Or 325 $
Suite à une chambre 485 $
  • Tarifs garantis en dollars canadiens
  • Le prix des chambres est assujetti aux taxes et aux frais provinciaux et locaux applicables (actuellement 18,475 %) appliqués au moment du départ.
  • Toutes les réservations doivent être garanties par une carte de crédit reconnue.
  • Un dépôt non remboursable équivalant à une nuitée sera chargé au moment de la réservation.
  • Les annulations faites jusqu’à 48 heures avant l’arrivée seront acceptées et ni frais ni pénalités ne seront imposés, à l’exception du dépôt non remboursable équivalant à une nuitée.
  • Accès Internet haute vitesse gratuit dans toutes les chambres, salles de réunion et salles de conférence
  • Centre de mieux-être entièrement rénové et piscine intérieure
  • Nombre maximum de personnes par chambre : 4 personnes
  • Stationnement libre-service du côté sud de la rue Belmont (payable directement faux bornes à cet effet)
  • Stationnement avec service de voiturier : 35 $ de plus par jour

Enregistrement et départ hâtif

Les enregistrements à l’hôtel se font à partir de 16 heures et les départs, jusqu’à midi. Les clients peuvent quitter plus tard selon la disponibilité des chambres (des frais pour départ tardif pourraient s’appliquer). Les clients pourraient se faire imposer des frais de 102,50 $ pour un départ hâtif s’ils quittent avant la date prévue (les clients peuvent devancer leur date de départ sans frais jusqu’au moment de s’enregistrer).

Réservations

Les réservations pourront être faites en ligne – le lien à cet effet sera accessible en novembre. Les réservations doivent être faites avant le vendredi 25 janvier 2019. Après cette date, les réservations seront faites selon les tarifs en vigueur et la disponibilité.

Le mardi 26 février 2019

19 h 30 Réception des résidents
19 h 30 Réception de l’APSA 

Le mercredi 27 février 2019

08 h 00- 15 h 30 Cours préalable de l’APSA
08 h 00- 15 h 30 Cours préalable des résidents 
08 h 00- 15 h 30 Réunions/réseautage des comités et petits groupes – temps libre
15 h 00– 16 h 00 Réception – Programme de mentorat
Ouvert aux mentors et aux mentorés seulement
15 h 00– 16 h 00 Réception des lauréats des bourses d’été
Ouvert aux lauréats, aux mentors et aux représentants de Pfizer et Novartis seulement
15 h 00– 16 h 00 Foire de l’emploi
16 h 15 – 16 h 20

Mot de bienvenu

Vandana Ahluwalia et Tom Appleton

16 h 20-17 h 15 Perles cliniques et cas mystérieux
17 h 15-18 h 00 Mise à jour nationale 
18 h 00-18 h 15 Arthritis Society Update
18 h 30-19 h 30

Conférence principale par André Picard : L’avenir de la médecine/l’état du système de santé

19 h 30 Réception de bienvenue

Le jeudi 28 février 2019

7 h 00– 8 h 15 Petit-déjeuner (offert uniquement aux participants du symposium non agréé)
8 h 45 – 10 h 00 Présentations à la tribune*
10 h 00 – 11 h 00

Conférence de pointe par Mark Roberts : Approche multidisciplinaire pour la myosite et les tableaux similaires

11 h 15- 12 h 15

1re séance d’ateliers

12 h 15- 13 h 30 Dîner (offert uniquement aux participants du symposium non agréé)
13 h 30- 15 h 45 Réunions/réseautage des comités et petits groupes – temps libre
15 h 15- 17 h 15 Séance de présentation d’affiches
15 h 15- 17 h 15 Séance de rencontre avec les experts
17 h 30- 18 h 30

Le grand débat

Le vendredi 1 mars 2019

07 h00– 08 h 15 Déjeuner (offert uniquement aux participants du symposium non agréé)
08 h 45– 10 h 00 Présentations à la tribune*
10 h 15– 11 h 15

2e séance d’ateliers 

11 h 30-  12 h 30

Conférence principale du lauréat du prix du Chercheur émérite 2019

12 h 30- 14 h 15 Dîner et AGA de la SCR
Membres de la SCR seulement
14 h 30- 15 h 30 Rheumjeopardy
15 h 45- 17 h 45 Séance de présentation d’affiches
15 h 45- 17 h 45 Séance de rencontre avec les experts de la SCR 
17 h 45-19 h 00 Réunions/réseautage des comités et petits groupes – temps libre
19 h 00 Réception, dîner de gala et danse 
Tenue de ville exigée

Le samedi 2 mars 2019

7 h 00– 8 h 15 Petit-déjeuner 
8 h 45– 9 h 45

Conférence Dunlop-Dottridge par Gilles Boire : Découverte des biomarqueurs sériques

10 h 00-11 h 00

3e séance d’ateliers

11 h 15- 12 h 15 Présentation des projets de l’ICORA
12 h 15-12 h 20 Allocution de clôture