Remise de bourse 2012 Carter Thorne Lorna Bain and Karen Beattie 2018-05-20T20:43:52+00:00

Remise de bourse 2012

Les affiches et articles dont le titre apparaisse sous le nom de chaque bourse, émanent des travaux réalisés grâce à ces subventions. La documentation suivante est disponible en anglais seulement.

Identifying and Addressing Real and Perceived Barriers to Therapeutic Education Programs to Inform New Models of Care

Investigateurs principal: Thorne, C; Bain, L; Beattie, K

Sommaire du projet

Les Canadiens s’inquiètent de l’augmentation prévue de la prévalence des maladies musculosquelettiques et ainsi que du fardeau qu’elles ne manqueront pas d’imposer au plan des ressources, humaines et autres. Il sera indispensable de faire appel à des modèles novateurs, flexibles et interprofessionnels pour fournir des soins adéquats et obtenir des résultats soutenus. Le programme de l’arthrite du Southlake Regional Health Centre offre un programme primé d’éducation thérapeutique interprofessionnel centré sur les patients concernant l’arthrite inflammatoire. La formation magistrale est donnée par une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé et elle aborde différents thèmes dans le but global d’aider les patients à obtenir et à maintenir la maîtrise de leur maladie, pour atteindre l’autoprise en charge, l’autonomisation et l’auto-efficacité. Les résultats du programme demeurent excellents et les commentaires des patients qui participent au programme sont élogieux. Toutefois, il arrive souvent que des patients à qui on propose de participer au programme d’éducation thérapeutique choisissent de ne pas le faire et invoquent différentes raisons pour ne pas s’impliquer. Même les patients qui y participent ont dit avoir dû surmonter des obstacles pour pouvoir être là. Notre projet a voulu vérifier quels sont ces obstacles et dans quelle mesure ils ont affecté la participation de nos patients. Nous avons classé ces obstacles selon qu’ils étaient réels (obstacles concrets à surmonter pour pouvoir participer) ou perçus (tout obstacle potentiel pouvant nuire à la capacité d’une personne d’assister au programme). Nous avons envoyé des questionnaires à trois groupes de patients : un groupe de patients qui avaient été invités au programme et qui ne s’y sont pas présentés; un groupe qui a assisté à moins de la moitié des cours et un groupe qui a mené le programme à terme. Les résultats ont montré que le temps, le travail, la distance et les coûts sont des obstacles réels à la participation au programme. Les obstacles perçus comme n’étant pas des facteurs majeurs ayant pu empêcher les personnes de participer étaient les responsabilités d’aidant et des obstacles liés à la capacité d’adaptation ou à la santé.

La majorité des participants à notre programme n’ont pas mentionné d’obstacles réels et dans ce groupe, les patients qui ont rencontré des obstacles perçus ont pu appliquer les mesures disponibles et modifier certaines caractéristiques du programme pour participer.

Ceux qui n’y ont pas participé ou qui n’ont participé qu’à la moitié des ateliers ont été interrogés au sujet d’autres types d’options d’apprentissage envisageables. La réponse la plus populaire a été l’enseignement par ordinateur sous forme de cybermodules interactifs en ligne pouvant être consultés à domicile.

Les étapes suivantes pour le programme d’arthrite incluent :

  • L’exploration des façons novatrices d’offrir le programme d’éducation thérapeutique : flexibilité modulation des coûts et collaboration avec les employeurs 
  • Envisager la mise en place de programmes électroniques
  • Créer des documents promotionnels en collaboration avec les patients pour aider ces derniers à comprendre les avantages du programme d’éducation thérapeutique et, du point de vue des patients, en quoi le temps et les ressources investis rapportent. Nous espérons que cela aidera les patients à prendre les mesures nécessaires pour surmonter les obstacles perçus selon leurs moyens.

Prix décernés

2015 Barb Haines Memorial Award

Présentations d’affiches

Présenté à la réunion de 2015 de la Société canadienne de rhumatologie.