Remise de bourse 2012 Paul R. Fortin 2018-05-20T20:56:23+00:00

Remise de bourse 2012

Les affiches et articles dont le titre apparaisse sous le nom de chaque bourse, émanent des travaux réalisés grâce à ces subventions. La documentation suivante est disponible en anglais seulement.

The Early Arthritis Screening & Treatment (EAST) program for Eastern Quebec

Investigateur principal:: Fortin, P. (PDF)
Co-investigateurs: Bessette, L; Brown, J; Chetaille, A;  Légaré, J;   Martineau, J; Michou,  L.

Sommaire du projet

L’objectif global du programme EAST était de faire augmenter le nombre de nouveaux cas d’arthrite inflammatoire vus rapidement en rhumatologie et de réduire le temps avant une consultation et l’instauration des traitements antirhumatismaux adéquats dans le Nord-Est du Québec. D’un point de vue opérationnel, nous avons proposé : 1) de former une équipe multidisciplinaire de professionnels paramédicaux chargée d’effectuer des examens articulaires ciblés et de prodiguer des soins pour l’AI; 2) de documenter les principaux indicateurs de rendement fiables et 3) d’enseigner aux intervenants l’importance d’un diagnostic précoce et exact de l’AI.

Ce projet nous a permis de documenter la nature et l’ampleur des problèmes associés aux soins rhumatologiques dans notre hôpital et notre région administrative. Grâce à cette information, nous avons pu franchir une première étape vers l’amélioration des soins rhumatologiques dans notre division de rhumatologie au CHUL de Québec. Le programme EAST a été le point de départ d’un nouveau modèle de soins en rhumatologie dans notre région. Ce modèle de soins est encore en cours d’élaboration et cela témoigne de son adoption par notre établissement, conséquence directe de ce projet de recherche initial financé par l’ICORA.

Nos résultats ont été encourageants. Les patients souffrant d’arthrite débutante pour lesquels nous avons obtenu des données complètes ont montré que les temps d’attente pour nos deux principaux indicateurs de rendement, a) le temps entre la demande de consultation et la première visite et b) le temps entre la demande de consultation et un premier ARMM, ont diminué, même s’ils demeurent en moyenne inacceptables pour ce qui est du temps entre la demande de consultation et le début du méthotrexate, à 125 jours dans le cadre du programme EAST, en baisse comparativement à la durée qui était auparavant de 154 jours.

Les données ont aussi montré une augmentation du nombre de patients pour lesquels les lignes directrices de l’Alliance de l’arthrite du Canada sont respectées, soit qu’un patient soit vu en rhumatologie dans les quatre semaines qui suivent la demande de consultation et qu’il débute un ARMM dans les 12 semaines suivant ses premiers symptômes.

Présentations d’affiches

Présenté à la réunion de 2016 de la Société canadienne de rhumatologie.